Accueil / Transport / Livraison /

ULS convainc Geodis avec sa solution « fluvio-cyclable »

, par Olivier Mirguet

Urban Logistic Solutions (ULS) a conclu à Strasbourg son premier contrat de grande ampleur avec Geodis, qui lui confie une partie de ses livraisons dans la capitale alsacienne. D’ici peu, la startup du multimodal fluvial inaugurera une nouvelle implantation à Lyon.

Né en 2020 d’un appel à manifestation d’intérêt lancé par Voies Navigables de Franceà Strasbourg, ULS se décrit tel un sprinteur de la logistique urbaine. Ses prestations de livraison combinant voie fluviale et vélo électrique lui ont permis de réaliser en 2021 un chiffre d’affaires d’1,2 million d’euros, exercice affecté par la crise du Covid qui avait entraîné la réduction des commandes des restaurateurs. La startup franchit cette année un nouveau pallier en devenant partenaire logistique de Geodis. Le 3PL mondial lui sous-traite 15 % des volumes qu’il achemine habituellement par camion ou véhicule utilitaire aux commerçants et particuliers du centre-ville de Strasbourg. ULS assurera ainsi entre 60 et 80 livraisons par jour dans l’hypercentre, sous forme de palettes complètes ou de colis, conditionnés dans une caisse ULS d’environ 1 m3.
Les marchandises seront tout d’abord réceptionnées par la plateforme qu’ULS exploite sur 25 000 mètres carrés dans la zone du port de Strasbourg. Elles seront ensuite acheminées par barge jusqu’à une seconde plateforme en centre-ville avant d’être enfin transportées sur le dernier kilomètre par vélo à assistance électrique avec remorque. Les commerçants, restaurateurs et particuliers dans les quartiers historiques de Strasbourg (Grande île, Krutenau, Esplanade), souvent piétonnisés, seront servis par les livreurs salariés d’ULS, qui dispose d’un parc de 17 vélos avec remorque. Chaque livraison peut être suivie en temps réel via les terminaux embarqués dont dispose chaque livreur.

680 palettes en une heure et sept minutes

L’efficacité logistique d’ULS a fait ses preuves. L’entreprise fondée et auto-financée par Thomas Castan, ancien cadre dans la logistique industrielle, s’est équipée d’une barge de 112 tonnes propulsée au gaz liquide. Les sites de transbordement, dotés d’une grue de grande capacité, visent à réduire l’impact de chaque rupture de charge. « Nous sommes en mesure de transborder 680 palettes en une heure et sept minutes », a calculé Thomas Castan. Les vélos électriques qui prennent le relais sur le dernier kilomètre se déplacent dans un isochrone limité volontairement à 12 minutes. Chaque livreur peut transporter jusqu’à 180 kilos de marchandises. Au total, l’organisation actuelle à Strasbourg engendre « un léger surcoût » pour les chargeurs. Pour les caves viticoles de Turckheim par exemple, qui ont confié à ULS leurs livraisons vers un restaurant strasbourgeois, le surcoût du dernier kilomètre combiné par barge et cyclo-logistique s’établit à dix centimes par bouteille.

JPEG - 95.5 ko
Chaque livreur peut transporter jusqu’à 180 kilos de marchandises.
® Geodis / Charles Urban

Levée de fonds

L’activité à Strasbourg devrait, à terme, s’établir entre 5 millions et 10 millions d’euros annuels. Cette organisation inédite du transport de petits colis ne se limitera pas à la capitale alsacienne. « Le modèle est prêt à être dupliqué dans 19 villes françaises dont la population se situe entre 50.000 et 500.000 habitants, et qui sont desservies par la voie d’eau  », prévoit Thomas Castan. D’ici peu, une nouvelle implantation sera inaugurée à Lyon, à proximité du pont Morand. La plateforme logistique (2800 m² couverts sur un terrain de 7500 m²) sera implantée dans le port Edouard-Herriot. Quatre villes supplémentaires doivent être ouvertes en 2022. « Nous devons apporter une solution iso-coût dans les villes où nous serons implantés », annonce Thomas Castan.

Pour améliorer son organisation, ULS entend lever 3 millions d’euros de financements auprès d’investisseurs extérieurs. Un centre de recherche et de développement sera établi au Portugal, où Thomas Castan affirme avoir obtenu des facilités des autorités publiques. ULS prévoit aussi de développer un nouveau type de remorque, afin de passer la charge utile de 180 à 500 kilos. Une barge sur mesure, optimisée pour l’emport de palettes, sera également mise au point par les équipes au Portugal.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 195 - juin / juillet 2022

Stratégies Logistique n°195 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.