Accueil / Transport /

Les chargeurs utilisent encore peu les plateformes numériques

, par Erick Demangeon

Selon une étude AUTF -BP2R, un tiers des chargeurs seulement recourent aux plateformes numérique et collaboratives en support de schémas en place ou de TMS. Dans le transport routier, ces plateformes sont utilisées principalement en affrètement spot pour des lots complets et partiels .

Quelles parts de marché possèdent les plateformes numériques collaboratives dans le transport, et à quels besoins répondents-elles ? l’AUTF et le consultant Bp2r ont posé la question à 167 industriels et distributeurs localisés en France consolidant des achats transport pour plus de 7 Mds€. Selon ses conclusions présentées le 26 mars à la SITL, 32 % des chargeurs interrogés utilisent ou testent actuellement ces plateforme.
L’étude montre que si le recours à ces outils est loin d’être systématique, il dépend de l’importance du budget transport des entreprises. Celles dont la dépense est supérieure à 100 M€ les utilisent à hauteur de 40 % contre 18 % lorsqu’elle est inférieure à 10 M€.

Pour quels types de flux ?

Pour le tiers des chargeurs clients de plateformes numériques et collaboratives, « la cible est très clairement les flux d’affrètement spot » constate Christian Rose, directeur des relations adhérents et institutionnelles à l’AUTF.
Et dans le transport routier, ces flux non planifiés sont plutôt confiés aux commissionnaires digitaux et concernent en priorité des lots complets et partiels.
71 % des chargeurs concernés leur remettent entre 1 à 10 % de leurs lots complets et partiels, et 16 % plus de 10 %.
Les commissionnaires numériques sont moins sollicités pour les envois en groupage et messagerie.
Seuls 24 % des chargeurs leurs confient 1 à 10 % de ces flux et 10 % plus de 10 %. A contrario, ils n’interviennent pratiquement pas sur le segment des colis. Le sondage montre en effet que les 10 % de chargeurs qui travaillent avec des commissionnaires numériques leurs remettent entre 1 à 10 % de leurs colis à transporter.

Qualités reconnues

Pour le tiers des chargeurs clients de plateformes numériques, leur démarche est justifiée par « une recherche d’agilité et de capacité » relève Yvan Keller de Bp2r.
« Disposer d’une rapidité de réponse à des demandes de transport spot » et, en toutes circonstances d’une capacité de transport sont les deux premières raisons citées.
Suivent ensuite la possibilité « de bénéficier d’un meilleur suivi des expéditions, digitaliser des opérations d’exécution transport en collaboration avec les transporteurs » et « organiser des appels d’offres électroniques ».
Profiter de prix attractifs n’arrive qu’en 6ème position devant la dématérialisation des documents de transport et la traçabilité au moyen notamment d’heures d’arrivée estimées (ETA).

Potentiel de croissance

A l’inverse, les deux tiers des chargeurs qui ne sont pas clients de plateformes numériques évoquent « être satisfaits de leurs services et prestataires actuels ». Plus simplement, ils reconnaissent ne pas avoir été démarchés ou n’être pas intéressés. La protection des données ne semblent pas être un frein ni l’interopérabilité avec les systèmes d’information en place.

Sur la base de ces résultats, l’AUTF et Bp2r estiment que les plateformes numériques et collaboratives procurent « une opportunité nouvelle pour les chargeurs et leurs prestataires de digitaliser leurs activités de transport et que, malgré leur grand nombre, elles n’ont pas provoqué un raz-de-marée dans l’achat et l’organisation actuels des flux ». Ils soulignent aussi le développement des solutions des commissionnaires « traditionnels » face aux pure-players qui ont investi ce métier.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 176 - Avril / Mai 2019

Stratégies Logistique n°176 est paru.

Hors-série n° 18 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le 10 avril 2019.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n°17 - World Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement World Class Logistics, qui s’est tenu à Paris-La Défense le 5 décembre 2018.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.