Le numéro des 25 ans est en accès libre

Feuilletez gratuitement le n°196, qui marque les 25 ans de Stratégies Logistique.

Accueil / Entreposage / Manutention /

Prix IFOY 2023 : les 25 finalistes dévoilés

, par Sylvain Chanourdie

Cinq chariots de manutention, quatre AMR, trois systèmes robotisés, trois logiciels, sept startups et trois « spécial de l’année » sont en lice pour gagner un des six prix IFOY 2023 (International Intralogistics and Forklift Truck of the Year).

Parmi 39 candidatures aux prix IFOY 2023, 23 fabricants et éditeurs de solutions intralogistiques de sept pays différents ont atteint la phase finale, dont sept startups. En tout, 25 produits et solutions sont éligibles à l’un des six trophées mondiaux de l’intralogistique décernés cette année. Les nominés seront soumis aux tests de terrain organisés les 29 et 30 mars prochains à Dortmund. Pendant deux jours, sur 10 000 m², le « Test Camp Intralogistics » sera ouvert aux professionnels afin qu’ils puissent tester par eux-mêmes les innovations sélectionnées. En plus des finalistes des prix IFOY, plus de 50 innovations et 1000 participants sont attendus.

Les finalistes des IFOY 2023 : AGILOX ODM ; Aisle-Master OP de Combilift ; AMR IL 1200 de Continental Automotive Technologies ; SP 1500 de Crown ; ARCOS de DS AUTOMOTION ; F4-1000C de HIKROBOT ; Warehouse Execution System de IdentPro ; addedVIEW de Jungheinrich ; PowerCube de Jungheinrich ; dry cleaning robot K900 de Kemaro ; Airrob container handling robot system de Libiao Robotics ; FFZ-KPI de Mobile Easykey ; Light Tag de NIMMSTA ; 8910 End Rider Pallet Truck de Raymond ; PXV de STILL ; EXH 16 de STILL ; Volume DIVE de Volume Lagersysteme ; Automatic Trolley AT100 de Youibot Robotics. Startups de l’année : 1MRobotics ; Chemovator (Loady) ; ff Fördersysteme (3D conveyor and drive system) ; HUNIC (SoftExo Lift) ; Predimo ( Computed MyoGraphie) ; Sentics (optical real time locating system) ; Sereact.

Chariots de manutention

JPEG - 73.6 ko
Aisle-Master OP de Combilift

Le Aisle-Master OP du spécialiste irlandais des chariots élévateurs Combilift, avec une hauteur de levée de 12,1 mètres et une capacité de charge de deux tonnes, combine les avantages d’un chariot élévateur pour allées étroites et d’un préparateur de commandes. Le chariot élévateur démontre sa force dans le segment haute performance ainsi que dans les allées étroites, pour le stockage en rayonnage et la préparation de commandes en vrac. L’appareil combi peut également être utilisé comme un chariot élévateur conventionnel avec des pneus en caoutchouc pour des applications intérieures et extérieures, comme les camions de chargement et de déchargement.

JPEG - 93.3 ko
SP 1500 de Crown

Le nouveau SP 1500 du fournisseur américain Crown est un préparateur de commandes entièrement repensé. Avec une levée de 11,2 mètres et des capacités de charge allant jusqu’à 1,25 tonne, il a été optimisé en termes de visibilité, de performances et de vitesse. Avec son espace opérateur ergonomique et ses nombreux détails innovants, il se destine à la préparation de commandes classique et en particulier aux exigences du e-commerce.

JPEG - 61.4 ko
PXV de STILL

Le spécialiste de l’intralogistique STILL présente deux engins. Son nouveau préparateur de commandes vertical PXV a séduit le jury avec sa hauteur de travail de 14,5 mètres. Équipé de nombreux dispositifs de sécurité et de confort, il peut prélever des charges 1,5 tonne de manière fiable dans des allées larges ou étroites grâce aux dimensions compactes et variables du véhicule.

JPEG - 70.2 ko
EXH 16 de STILL

Autre nominé STILL, le transpalette EHX 16. Avec une capacité de charge de 1,6 tonne, ce transpalette bas est particulièrement adapté au transport par camion et aux applications du dernier kilomètre. Sa tête de timon se distingue par un écran intégré pour une manipulation intuitive. Doté d’une batterie lithium-ion intégrée, la dimension plus courte signifie qu’il y a plus de place.

JPEG - 48.8 ko
8910 End Rider Pallet Truck de Raymond

En finale de la catégorie des chariots élévateurs bas, on trouve également le fabricant américain Raymond avec son transpalette 8910 End Rider. Ce transpalette robuste d’une capacité de 3,63 tonnes a été conçu en mettant l’accent sur l’efficacité énergétique et peut être adapté à diverses applications, notamment l’entreposage frigorifique, les quais, le chargement et le déchargement ou les longs trajets vers les centres de manutention. Il promet également de nombreuses options pour une meilleure ergonomie et plus de productivité.

AGVs et AMRs

JPEG - 21.9 ko
AGILOX ODM

Le nouveau Agilox ODM (abréviation de omnidirectional dolly mover) du fournisseur autrichien Agilox est un robot logistique intelligent destiné aux charges jusqu’à 300 kg. Il ne nécessite aucune infrastructure ou aide à la navigation supplémentaire, peut tourner sur place et permet la conduite parallèle. Le premier véhicule est mis en œuvre en moins de douze heures, chaque véhicule supplémentaire en 15 minutes seulement. Le groupe cible principal est l’industrie pharmaceutique et électronique.

JPEG - 49.6 ko
AMR IL 1200 de Continental Automotive

L’AMR IL 1200 de Continental Automotive Technologies est conçu pour être utilisé dans les entrepôts ou les centres logistiques ainsi que pour la logistique de production avec des palettes lourdes, comme celles des industries automobile et métallurgique. Avec son système de levage intégré et ses différentes options de carrosserie, l’AMR IL 1200 transporte des palettes pesant jusqu’à 1,2 tonne à une vitesse de deux mètres par seconde.

JPEG - 53.9 ko
F4-1000C de HIKROBOT

Le robot mobile F4-1000C du fabricant chinois HIKROBOT, avec une capacité de charge d’une tonne, est une alternative aux chariots élévateurs à fourche conventionnels et, grâce à sa précision de positionnement, il est particulièrement adapté à une utilisation 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans des allées extrêmement étroites et pour la manutention de matériaux dans les secteurs de l’automobile, de la fabrication et de l’électronique grand public. Sous le contrôle du système de contrôle robotique (RCS) interne, le F4-1000C travaille en tandem avec d’autres véhicules.

JPEG - 8.4 ko
Automatic Trolley AT100 de Youibot Robotics

Venu également de Chine, le chariot automatique AT100 de Youibot Robotics se compose du tout nouveau robot de prélèvement assisté AT100 AMR et du système de gestion de flotte YOUIFleet. La combinaison intuitive de l’AMR et du chariot de prélèvement par lots pour des charges allant jusqu’à 100 kilogrammes gère une vitesse de 1,5 mètre par seconde et a été développée spécifiquement pour les tâches de tri et de prélèvement dans les infrastructures existantes ainsi que pour les flux de travail des détaillants et des 3PL.

Systèmes robotisés

JPEG - 49.9 ko
PowerCube de Jungheinrich

Le système d’entrepôt compact automatisé, ultra-compact et évolutif PowerCube de spécialiste de l’intralogistique Jungheinrich s’adapte à presque toutes les infrastructures et dimensions de conteneurs. Il peut être utilisé 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans tous les secteurs d’activité et promet une densité de stockage quatre fois supérieure à celle des rayonnages à étagères, pour des hauteurs de locaux pouvant atteindre 12 mètres. Les navettes lithium-ion peuvent saisir simultanément deux conteneurs de 50 kilos et les charger à la volée.

JPEG - 42.8 ko
Airrob container handling robot system de Libiao Robotics

Dans le système robotisé de manutention de conteneurs Airrob du fabricant chinois Libiao Robotics, les robots peuvent « grimper » sur les étagères et stocker, prélever, trier et déplacer des conteneurs en plastique pesant jusqu’à 35 kg. Cette solution simple et rentable est particulièrement adaptée aux micro-centres de distribution ou aux entrepôts sur une chaîne de production. Airrob cible le commerce électronique, la chaussure, l’habillement, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques et le stockage de pièces de production.

JPEG - 25.3 ko
Volume DIVE de Volume Lagersysteme

Volume DIVE de Volume Lagersysteme est un système de stockage et de prélèvement robotisé sophistiqué pour des hauteurs allant jusqu’à 14 mètres. Le robot peut prélever et livrer des bacs dans n’importe quelle position sans l’aide d’un élévateur. Les conteneurs euro standard sont stockés ainsi que les caisses de boissons, qui peuvent également être utilisées en dehors du système. Bien que DIVE ait été développé pour le commerce rapide, il constitue également une alternative aux applications miniload gourmandes en énergie. Le débit peut être augmenté jusqu’à 4000 conteneurs par heure. Dans sa plus petite version, le Volume DIVE n’occupe que 16 mètres carrés.

Logiciels d’intralogistique

JPEG - 32.7 ko
FFZ-KPI de Mobile Easykey

L’indicateur de performance clé des chariots industriels FFZ-KPI développé par Mobile Easykey permet de déterminer l’efficacité de sa flotte intralogistique, indépendante du fabricant, à l’aide d’un seul chiffre clé et d’un système visuel de feux de signalisation. La base du FFZ-KPI est le ratio OEE pour l’efficacité globale des équipements immobiles. Le FFZ-KPI ajoute des paramètres de calcul supplémentaires à l’OEE (operational) equipment effectiveness ce qui permet pour la première fois de calculer le ratio pour les équipements mobiles.

JPEG - 346.9 ko
ARCOS de DS AUTOMOTION

Avec le logiciel embarqué ARCOS, l’éditeur autrichien DS Automotion permet d’utiliser les appareils comme des AGV ou des AMR. Grâce à ce que l’on appelle « l’autonomie planifiable », les avantages des deux technologies sont combinés. L’utilisateur peut utiliser les fonctions autonomes de manière ciblée là où elles apportent des avantages et les empêcher là où les inconvénients prédominent.

JPEG - 32.6 ko
Warehouse Execution System de IdentPro

Le WES d’IdentPro promet une productivité jusqu’à 30 % supérieure en créant un jumeau numérique en temps réel (RTLS) de sa flotte de véhicules. Chacun est équipé d’un capteur IoT pour rendre tous les processus de l’entrepôt visibles. Cette solution, qui peut être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur, permet d’obtenir une localisation précise au centimètre près (+/-10 cm) des marchandises et des véhicules, une utilisation collaborative des chariots de manutention autonomes ou habités, et une distribution intelligente des ordres de conduite.

« Spécial de l’année »

JPEG - 36 ko
Light Tag de NIMMSTA

Les Light Tags de NIMMSTA renouvelle l’approche du pick-by-light avec la promesse de gagner 80 % d’efficacité sans effort d’intégration. L’innovation réside dans l’Industrial Smart Watch, une « montre » connecté que l’opérateur porte sur lui. Dans l’application NIMMSTA, un emplacement de stockage est attribué à chaque étiquette lumineuse qui est fixée avec une bande adhésive. Lorsque l’opérateur s’en approche, la Smart Watch et l’étiquette lumineuse s’illuminent de la même couleur et du même motif.

JPEG - 54.7 ko
Dry cleaning robot K900 de Kemaro

Le premier robot de nettoyage à sec entièrement autonome K900 du fournisseur suisse Kemaro permet d’économiser 70 % des coûts de nettoyage, ce qui représente plus de 37 000 dollars par an dans une entreprise de logistique couvrant environ 10 000 mètres carrés. Ces robots compacts, dotés d’un système d’aspiration intégré, se déplacent à l’aide de capteurs lidar et 3D et nettoient même les saletés industrielles les plus tenaces. Ils sont spécialisés dans les grands espaces intérieurs.

JPEG - 27.8 ko
addedVIEW de Jungheinrich

L’empilage, la numérisation et le transfert des résultats vers n’importe quel WMS en une seule opération peuvent être réalisés par la caméra de fourche addedVIEW avec fonction de lecture de codes-barres de Jungheinrich. Cette caméra full HD est dotée d’un logiciel de traitement d’images intégré qui détecte et lit les codes à barres, même à grande hauteur. Un bouton d’acquittement situé près du volant évite les scanners manuels et le dépilage de marchandises

Startups

Après les MFC, microcentres de préparation de commandes, la startup israélienne 1MRobotics créée en 2021 propose aux entreprises du retail son « nano fulfilment center ». Ce système robotisé modulaire est livrable dans le monde entier dans un conteneur standard, prêt à être utilisé immédiatement. Le modèle économique de cette solution repose sur un paiement à l’usage et la location du matériel.

La jeune startup allemande ff Fördersysteme simplifie le stockage grâce à son système breveté de convoyage et d’entraînement 3D qui s’adapte à l’espace disponible. Qu’il s’agisse de courbes, de rampes, d’ascenseurs ou de pentes, différentes tâches peuvent être réalisées sur les même rails, ce qui élimine le besoin de systèmes de convoyage modulaires et permet de gagner de l’espace. La solution permet une grande variété de configurations architecturales, par exemple des escaliers mécaniques en courbe.

Un retour sur investissement (ROI) de six mois est promis par le logiciel d’IA pour la robotique autonome pick and place (prendre, positionner et déposer des pièces) Sereact de l’éditeur Sereact. Les processus de prélèvement déjà entraînés en simulation peuvent ainsi être transférés à de nouveaux scénarios et intégrés aux systèmes de gestion d’entrepôt existants en une journée, sans programmation de robot ni apprentissage fastidieux.

La startup munichoise Sentics propose un système de localisation en temps réel (ORTLS) optique basé sur l’IA destiné aux applications industrielles. Des capteurs, installés une fois pour toutes dans l’entrepôt ou l’usine, détectent et localisent des objets tels que des chariots élévateurs, des personnes ou des machines et mettent ces informations à la disposition des gestionnaires de flotte, ainsi que des véhicules de transport autonomes.

ComputerMyoGraphie de Predimo est un outil d’évaluation des lieux de travail en termes d’ergonomie et d’efficacité des processus. À l’aide d’un logiciel Cloud et de 17 capteurs IoT placés sur les vêtements d’un opérateur, un « jumeau numérique humain » est créé afin visualiser quels muscles et articulations sont sollicités pendant les opérations de manutention. Il est ainsi de possible de détecter la surcharge physique ou de déterminer le retour sur investissement de l’ergonomie.

Avec sa solution SaaS Loady, la startup Chemovator (Loady) fournit une base de données standardisée des instructions pour le chargement et le déchargement sur les sites logistiques. Les équipements à emporter, les documents ou les processus sur site sont gérés dans un modèle de données structuré, partagé avec tous les partenaires logistiques. Fini les descriptifs en texte libre ou les fichiers Excel pour les appels d’offres logistiques.

L’exosquelette passif SoftExo Lift de HUNIC fait partie des nominés. Cette aide au levage et au transport légère utilise un principe de ressort pour soutenir les muscles des jambes et du dos lors du levage et du transport de charges jusqu’à 21 %, soulageant ainsi le corps jusqu’à 50 % de la charge et améliorant la posture.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 198 - décembre 2022 / janvier 2023

Stratégies Logistique n°198 est paru.

Hors-série n° 21 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris jeudi 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2022

Téléchargez ce supplément spécial immobilier publié à l’occasion du salon SIMI 2022, organisé à Paris du 6 au 8 décembre 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.