Le numéro 200 est en accès libre

Feuilletez gratuitement Stratégies Logistique 200 - avril / mai 2023.

Accueil / Immobilier

Panattoni France voit l’avenir en blanc

, par Sylvain Chanourdie

Deux ans après son implantation en France, le développeur d’immobilier logistique et industriel affiche 350 000 m² de projets en construction ou en phase administrative. Dernières annonces en date, une première livraison de 38 600 m² début septembre à Meaux et une future plateforme de messagerie de 7000 m² sur la zone aéroportuaire de Lyon Saint-Exupéry.

Dans un contexte de faible taux de vacance et de rareté du foncier, Panattoni tire son épingle du jeu de l’immobilier logistique en développant des immeubles en blanc, sans attendre la commercialisation locative des bâtiments. «  Nous sommes globalement sur un secteur où le parc est inadapté à la demande à la fois en qualité et en quantité. Nos clients utilisateurs, chargeurs ou logisticiens, font constamment évoluer leur façon de travailler. Ils ont donc besoin de bâtiments flexibles, bien placés et en outre disponibles le plus rapidement possible » a fait valoir Salvi Cals lors d’un point avec la presse le 14 septembre. Le directeur général de Panattoni France n’a pas manqué de pointer des délais d’instruction particulièrement longs en France : il faut attendre jusqu’à 36 mois avant de voir aboutir un projet de plateforme logistique...

Poursuite de la hausse des loyers

Acteurs clés du montage financier des projets en blanc, les investisseurs suivent malgré l’envolée actuelle des taux d’intérêt : « dans l’univers de l’investissement immobilier, la logistique est un secteur qui permet encore d’investir avec des stratégies assez profitables  » assure le dg. Tout particulièrement en France, un des pays qui reste « parmi les valeurs sûres avec les Pays-Bas, l’Allemagne, le Royaume-Uni ». Pour preuve, la hausse des loyers ne devrait pas faiblir à court terme : « la logique a changé, le marché s’est adapté à la nouvelle réalité avec des loyers qui augmentent. Face au manque d’offre, les acteurs qui bougent ont un projet abouti, par exemple dans des secteurs tels que le luxe, la pharmacie ou le commerce spécialisé. Les 5 ou 10 euros [de loyer annuel au m²] supplémentaires restent une part infime de leur compte de résultat. Ils ont besoin d’un bâtiment neuf qui coche toutes les cases de développement durable et d’emplacement. »

JPEG - 92.9 ko
Salvi Cals, directeur général de Panattoni France
Pana

Première livraison, premiers clients

Porté par cette vision stratégique, les lancements de projets se poursuivent à bon rythme depuis septembre 2021, date de l’arrivée en France de Panattoni qui a déjà livré quelque 20,6 Mm² en Europe depuis 2015. Dans l’Hexagone, un tout premier bâtiment logistique vient d’être livré sur la ZAC logistique du Parc d’activités du Pays de Meaux, à Villenoy (77). Lancé en septembre 2022, cet entrepôt cross dock de 38 600 m² représente un investissement de 46 M€. Composé de 4 cellules de 9000 m², il pourra accueillir un ou deux clients. On notera que dans le cadre de ses acquisitions foncières, Panattoni est devenu propriétaire de deux plateformes logistiques déjà louées, l’une de 34 400 m² à Fos-sur-Mer (13) exploitée par Maison du Monde, l’autre de 32 000 m² à Meaux (77) exploitée par C&A.
Deux nouvelles livraisons sont programmées d’ici à la fin de l’année. Un premier bâtiment de 45 000 m2 divisibles en 7 cellules sera livré à Allonne près de Beauvais (60). Ce bâtiment de 34 M€ a été aménagé sur une friche industrielle de 15 ha avec le promoteur immobilier ADM. Parallèlement, une première tranche de 62 000 m² sur le Parc Logistique de l’Aube, à proximité de Troyes, sort de terre pour un investissement de 52 M€.

Nouveau projet à Lyon

Trois nouveaux projets seront lancés au 4e trimestre 2023 : le parc d’activité de 12 000 m² baptisé City Dock à Moissy-Cramayel, un concept lancé en Allemagne dont les bâtiments modulaires de petite taille sont conçus pour s’insérer dans l’environnement urbain. Ensuite à Ormes près Orléans, Panattoni redéveloppe une friche industrielle pour y implanter un campus logistique de 62 000 m² en deux tranches, livrées au 4e trimestre 2024 et en 2026. Dernière annonce en date, Panattoni a obtenu une convention d’occupation auprès de l’exploitant de l’aéroport Saint-Exupéry à Lyon afin de développer un quai de messagerie de 7 000 m², au sein du pôle logistique aéroportuaire. Les autorisations seront déposées d’ici la fin de l’année pour une livraison prévue en 2025. Un investissement de 12 M€.
Pour 2024, deux autres projets sont déjà en cours : un développement sur-mesure à Alençon (61) de 19 à 25 000 m² dont l’autorisation ICPE vient d’être accordée (investissement de 17 M€). A Troyes, les travaux de la seconde phase de 49 900 m² démarreront bientôt (investissement de 41 M€).

Par la suite, Panattoni France cherche à étendre son périmètre géographique en dehors de la dorsale, à la fois dans le sud de la France, sur l’arc Atlantique, et à l’est, sur une ligne allant Strasbourg à Nice. Si aujourd’hui la moitié des projets lancés ont été menés sur des friches, 80 à 90 % des nouveaux projets seront des opérations de redéveloppement.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 202 - septembre 2023

Stratégies Logistique n°202 est paru.

Hors-série n° 23 - Eco Class Logistics

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Eco Class Logistics, qui s’est tenu à Paris le 28 septembre 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Hors-série n° 22 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain E-commerce, qui s’est tenu à Paris le mercredi 19 avril 2023.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.