Accueil / Entreposage / Prestataires logistiques /

Log’s inaugure son nouveau « campus » en grande pompe

, par Stratégies Logistique

En juillet et août, retrouvez les Dossiers de l’été de Stratégies Logistique. L’occasion de revenir sur les grandes actualités du secteur du début d’année.

Cette nouvelle plateforme logistique du 3PL se situe à Wattrelos, près de Roubaix et de la frontière belge. La construction a mobilisé 85 millions d’investissements, et s’étend sur 132.000 m2, répartis en deux bâtiments. 200 emplois y ont déjà été créés (essentiellement caristes, préparateurs de commandes et manutentionnaires) sur les 400 à venir.

Lors de cette inauguration, Franck Grimonprez n’avait pas fait les choses à moitié. Sur scène, ont pris la parole tour à tour Dominique Baert, maire de Wattrelos, Bernard Haesebroeck, vice-président Emploi Recherche et Enseignement de la Métropole Européenne de Lille et Catherine Osson, députée de la 8ème circonscription du Nord. Une occasion en or pour le président fondateur d’annoncer son intention de devenir le plus gros acteur de logistique régional, tout en tâclant au passage certains « impôts confiscatoires »...

Ce nouveau site, baptisé « campus » (au vu de son immensité mais qui n’a rien d’universitaire), est installé dans la zone d’activité La Martinoire. La Métropole européenne de Lille a carrément réalisé une bretelle d’accès pour la dessert du site. Un premier site mécanisé de 36.000 m² est dédié à la logistique de Pimkie depuis juin 2020. Le second site de 92.000m², est mis au service de l’e-commerçant Walibuy (Alice’s Garden) depuis septembre 2021.

Emplacement stratégique

« Ce site était pertinent en termes de positionnement géographique, en accompagnant notre croissance pour traiter 1.500 conteneurs cette année et en nous rapprochant de notre siège de Wambrechies  », résume Arnaud Senlis, fondateur et directeur général d’Alice’s Garden. Log’s reçoit ainsi à Wattrelos la marchandise sur châssis en provenance des ports, avant de la reconditionner et de l’expédier en France mais aussi en Angleterre et en Espagne.

« Ce campus illustre notre volonté de construire avec les technologies de dernière génération, de façon plus responsable, avec notamment ici cinq hectares préservés de biodiversité et 80.000 m2 de photovoltaïque en toiture », a déclaré Franck Grimonprez, citant notamment sa volonté de mieux utiliser d’anciens sites industriels, comme Bridgestone près de Béthune et justement ce site de La Martinoire qui accueillait La Redoute. La filiale de Log’s, SIG (Solutions Imaginated to Grow), accompagne d’ailleurs ses clients dans les projets d’immobilier logistique.

Cap sur l’e-commerce

Dans les huit cellules dédiées au distributeur de mobilier de jardin Alice’s Garden, pas évident de mettre en oeuvre toutes les innovations présentées lors de l’inauguration (lire ci dessous). Les exosquelettes ne sont en effet pas adaptés au port de charges volumineuses. Le système de préhension par ventouse n’est pas non plus optimum. Du côté de Pimkie, c’est Transitic qui assuré la mécanisation, avec notamment des désencamionneurs, des convoyeurs, une formeuse et une fermeuse de cartons ainsi que des peignes de tri. Le cadencement va être un atout massue pour développer l’e-commerce.

Dire que tout a commencé en 2002 avec le premier client de Log’s, La Redoute, sur le site de 100.000 m2 à Anzin près de Valenciennes, accompagnant la transformation de la VPC (vente par correspondance) vers la VAD (vente à distance). Log’s aujourd’hui, c’est 450.000 m2 de surface logistique dans les Hauts-de-France, 1.500 emplois en région, 1,3 million de m2 sur 45 sites en France.

Cette inauguration clôt le Plan 2022 qui a permis à Log’s d’atteindre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires dès 2020. Franck Grimonprez a d’ores et déjà annoncé un nouveau Plan 2025 avec le leitmotiv « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin  », visant cette fois un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros.

Log’s se veut à la pointe de l’innovation

L’inauguration officielle de son campus de Wattrelos a été le prétexte pour rassembler toutes les entreprises innovantes avec lesquelles travaille Log’s. Depuis six ans, l’entreprise a créé un service innovations, avec une équipe et des moyens dédiés. Avec le CEA Tech, un jumeau numérique permettant de simuler l’impact d’un pic d’activité, de tester les décisions, bref « de faire une marche en arrière pour comprendre et une marche en avant pour anticiper », résume Franck Grimonprez.

Japet Medical a mis au point exosquelette qui se boucle aussi rapidement qu’une ceinture de sécurité en voiture. L’ErgoPack de HMI-MBS permet de cercler automatiquement des palettes avec son bras articulé. Neoditech fabrique, lui, un bras articulé autonome qui s’adapte sur n’importe quel transpalette pour aider à charger ou décharger de 50 à 100 kilos. Stow Robotics étudie un système « goods-to-person » de chargement automatique de navette, utilisés notamment pour Orchestra à Arras. Le concepteur constructeur Ciuch a présenté ses convoyeurs modulables en « plug and play » baptisés Ingini, sans chemin de câbles.

Sans oublier la gamme de lockers robotisés de InStore Solution, la solution de guidage sur les sites logistiques de la startup lilloise PrivaMap, le TMS et l’application de prise de rendez-vous de Shiptify ou encore la cellule d’open innovation mutualisée Sprint Project ainsi que les activités du Pôle d’excellence Euralogistic située sur la plate-forme multimodale de Dourges, dans le Pas-de-Calais.

Le magazine et les hors-séries

Stratégies Logistique 195 - juin / juillet 2022

Stratégies Logistique n°195 est paru.

Hors-série n° 20 - Retail Chain

Téléchargez ce hors-série consacré à l’événement Retail Chain, qui s’est tenu à Paris le mercredi 1er juin 2022.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.

Supplément SIMI 2021

Téléchargez ce supplément consacré à l’immobilier logistique et au salon SIMI, qui s’est tenu à Paris du 8 au 10 décembre 2021.

Cliquez ici pour télécharger ce hors-série.